Chaque expulsion en est une de trop

Mardi, 26 janvier, 2016 - 16:30

Un article paru il y a peu dans la presse mentionnait une recherche de la KULeuven selon laquelle, en Flandre, entre 80 et 250 personnes seraient expulsées chaque semaine de leur domicile. Les arriérés de loyer en sont une cause majeure.

Le centre d’expertise ne peut pas confirmer ces chiffres étant donné qu’il ne dispose, lui-même, actuellement pas de chiffres concernant le nombre total d’expulsions. Néanmoins, l’expérience des huissiers de justice nous apprend que de nombreuses familles doivent réellement faire face à des arriérés de loyer mais que, grâce à l’intervention d’un huissier de justice, une expulsion effective puisse être évitée.

Il est également important de souligner qu’une expulsion constitue l’ultime étape d’un long processus de négociations et de recherche de solutions, un rôle que l’huissier de justice peut pleinement remplir et ce, depuis le nouveau statut.

Concrètement, la procédure se déroule comme suit : lorsqu’un huissier de justice reçoit mission d’expulser quelqu’un de son domicile, il en informe le CPAS. Ce dernier est légalement tenu de porter assistance à ces personnes. De plus, l’huissier concerné en informe également le locataire. De nombreuses expulsions ne sont d’ailleurs pas effectuées car l’intervention d’un huissier de justice permet de trouver une solution.

Nous pouvons en conclure que chaque dossier, pour lequel une expulsion est évitée, est une réussite et ce, tant pour le bailleur, le locataire que l’huissier de justice.